SENELEC : LE SENEGAL ENVISAGE D’EXPORTER DE L’ELECTRICITÉ AU MALI ET A LA GAMBIE

La fourniture en électricité du Sénégal a connu une amélioration et la Senelec, qui a considérablement accru sa production d’électricité, envisage d’en exporter dans les pays limitrophes du Sénégal. C’est ce qui ressort des propos du ministre de l’Energie et des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall lors d’une tournée effectuée le vendredi 1O Février 2017 dans la commune de Ndiéyène Sirakh dans l’arrondissement de Khombole, département de Thiès.

«Nous avons visité trois villages qui viennent d’être mis en service et qui seront dans le portefeuille de la Senelec», s’est d’emblée réjoui le ministre de l’Energie qui salue les efforts consentis par l’Etat en termes de fourniture d’énergie, notamment dans l’électrification rurale.

Face à la presse, Thierno Alassane Sall a fait le point des réalisations, depuis 2012. «Près de 1900 villages ont été électrifiés à ce jour», renseigne le ministre de l’Energie, qui annonce un supplément de 300 villages à électrifier d’ici la fin de l’année 2017. A Ndiéyène Sirakh, l’équipe de Senelec a réussi à faire abonner plus de 300 foyers, informe-t-il, saluant la contribution de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) et de la direction de l’électricité.

La visite fut aussi l’occasion de dévoiler d’autres projets de Senelec pour la sous-région, après les «progrès importants réalisés dans la fourniture d’électricité».

Une marge de production 200 mégawatts qui n’est pas utilisée

«Au moment où nous parlons, nous avons une marge de production 200 mégawatts qui n’est pas utilisée», ce qui revient à dire que «L’ensemble de besoins qui sont raccordés au réseau de Senelec seront couverts, mais qu’en plus, nous avons 200 mégawatts qui attendent pour des besoins supplémentaires, au point que nous avons récemment négocié avec un pays voisin (le Mali : ndlr) pour lui fournir 20 mégawatts. Et il y a un autre pays voisin, qui vient de sortir de la crise, qui est enclavé au Sénégal (la Gambie : ndlr). Nous étudions les moyens pour lui fournir davantage de l’électricité. Cela ne veut pas dire que nous fournissons à d’autres et que nous abandonnons les Sénégalais», insiste le ministre selon qui, il s’agit de «faire en sorte que le Sénégalais où qu’il soit, ait de l’électricité».

A Ndiéyène Sirakh, les populations bénéficiaires des villages de Mbewane Mbafaye, Mbewane Ndorong, Mbewane Tiathiaw et Meuleukhtane, au nom du maire Serigne Fallou Fall, ont exprimé toute leur reconnaissance à l’Etat.

Revoir les allocutions de Thierno Alasaane Sall et de Serigne Fallou Fall, maire de Ndiéyne Sirakh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *