Projet de création d’une zone de libre-échange africain pour dynamiser le commerce intra continental et mondial.

Le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME a présidé ce vendredi la réunion préparatoire de la 5e réunion du forum de négociation sur la mise en place d’une zone de libre-échange continentale.

Une occasion pour Alioune Sarr de rappeler d’abord que «le projet de mise en place d’une zone de libre-échange continental a été adopté par la 18e session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine en janvier 2012 » avant d’indiquer que « Cette décision intègre à la fois un plan d’action pour dynamiser le commerce intra africain, mais également une feuille de route pour la création d’une zone de libre-échange à la date indicative de 2017»,

Le Ministre du commerce note que  «il y a un besoin de renverser certaines tendances du commerce africain». Il fait remarquer que «la moyenne du commerce intra africain tourne autour de 10, 12, à 13%. Mais également, la part de l’Afrique dans le commerce mondial est de 3% en moyenne ». Raison pour laquelle, il estime que « Ces éléments font qu’aujourd’hui nous sommes face à une urgence de mettre en place cette zone de libre-échange continental » et que l’objectif de la mise en place de cette zone de libre-échange est « accroître sensiblement la part de l’Afrique, dans le commerce mondial et de se positionner durablement comme pivot dans les échanges internationaux», indique le ministre du Commerce ».

Pour rappel, la vingt-cinquième session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, tenue à Johannesburg en Afrique du Sud en juin 2015, a lancé les négociations sur la création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC). Le lancement des négociations marquait une étape importante dans la mise en œuvre de la décision du Sommet d’établir une Zone de libre-échange continentale en 2017.

Lors du lancement des négociations de la ZLEC, le Sommet a adopté les documents suivants : les objectifs et les principes des négociations de la ZLEC, la feuille de route indicative pour les négociations et l’établissement de la ZLEC, les termes de référence du Forum de la ZLEC, les arrangements institutionnels pour les négociations de la ZLEC, la Déclaration sur le lancement des négociations pour l’établissement de la ZLEC.

Le Forum de la ZLEC a été créé par la Conférence et est composé de représentants des États membres de l’Union africaine et des Communautés économiques régionales reconnues par l’Union africaine. Il est chargé de conduire les négociations commerciales au niveau technique et rend compte au Comité des hauts fonctionnaires chargés du commerce sur ses activités de négociation. Le Forum de la ZLEC a également la responsabilité de préparer les rapports trimestriels sur les progrès réalisés dans les négociations, en mettant en évidence les domaines nécessitant davantage l’intervention du Comité des hauts fonctionnaires, des ministres du Commerce, du Haut Comité pour le Commerce et de la Conférence.

La Zone de Libre-Echange Continentale est un projet phare de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *