Le Ministre du commerce Alioune SARR : « Les prix des denrées sont dans une tendance baissière depuis 2012 ».

Entre 2012, année d’arrivée au pouvoir de Macky Sall, et aujourd’hui, les prix de nombreuses denrées ont baissé. C’est l’affirmation du ministre du Commerce, Alioune Sarr, qui s’est livré à un exercice de comparaison.

«Le prix du riz brisé non parfumé, qui est consommé par 70% des Sénégalais était à 350 francs le kilogramme en mars 2012 ; le prix actuel est de 260 francs le kilo, soit une baisse de 90 francs», jubile Alioune Sarr. Qui souligne la baisse sur l’huile en fût (de 1200 à 1000), la dosette d’huile (de 325 à 290), le sucre cristallisé (700 à 600 le kg), la farine boulangère (20 600 à 16 000 le sac de 50 kg), la baguette de pain (de 175 à 150).

Même pour les produits pétroliers, la baisse a été conséquente. «Le super carburant dont le prix du litre était à 889 francs en 2016 est aujourd’hui à 695 francs, soit 194 francs de baisse, souligne Alioune Sarr. Le gasoil dont le prix, en 2012 était de 790 francs est en 2016 à 595 francs, soit 197 francs de baisse en valeur absolue et 25% en valeur relative. Sur l’essence pirogue, le titre était à 697 francs en mars 2012. En 2016, il est à 497 francs soit 190 francs de baisse. La bonbonne de 2,7 kilogrammes qui était à 1700 francs est aujourd’hui à 1350 francs soit 365 francs de baisse. C’est une baisse au-delà de 22%.»

L’amélioration des conditions de vie des populations qui fait partie des lignes d’actions prioritaires du PSE, trouve dans cette tendance baissière des prix des denrées de première consommation, une raison supplémentaire de la pertinence de ce plan macroéconomique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *