PLUS DE 200 MILLIARDS DE FCFA POUR FINANCER UN PROGRAMME D’ASSAINISSEMENT DES VILLES DU SENEGAL.

Le président de la République du Sénégal était ce dimanche à Louga pour le lancement du Programme d’assainissement des10 villes au Senegal
«Vous venez de démontrer, chère population de  Louga, encore une fois, votre adhésion à mon engagement d’assurer  le bien-être aux sénégalais partout où ils se trouvent. Cette ambition  déclinée dans le Pse passe nécessairement par l’édification de territoires viables portés par des services de qualité», a déclaré le président Macky Sall dans son discours.
Le président dit, ensuite, avoir pris l’option stratégique de renforcer le réseau d’assainissement de 10 villes. «Je dois vite vous rassurer que ce n’est qu’un début. Le Sénégal ne compte pas 10 villes. Mais c’est le début du commencement. Ce vaste programme d’assainissement est financé à hauteur de 60 milliards. L’Etat, à travers ce vaste programme, visait l’amélioration du cadre de vie et de la santé des populations bénéficiaires», a-t-il dit.  Il a, à ce titre, annoncé la réalisation d’un nouveau réseau d’assainissement collectif à Matam, Touba et Tamba. Des infrastructures qui vont permettre l’extension et la densification du réseau d’assainissement en  égouts à Louga, Saint
Louis, Rufisque, Pikine et Cambérène. Il y aura aussi la réalisation d’un réseau de drainage des eaux pluviales à Kaolack. Ce programme est une réponse concrète et efficace à des besoins fortement exprimés lors du Conseil des ministres  délocalisé de Louga tenu le 20 décembre 2012. Cet important projet est une composante d’un programme global d’assainissement que j’ai initié pour la période 2017/2019.

Dans son volet hydraulique du Pudc, ce programme intègre plusieurs projets : le renouvellement du réseau d’assainissement dans les anciens quartiers de Dakar, la délocalisation et le prolongement de l’émissaire en mer, entre autres», a cité le président Sall.
Pour l’assainissement en milieu rural, il est prévu à partir de 2018, la réalisation de plus de 100 000 latrines dans les régions de Diourbel, Fatick, Kaffrine et Kaloack, a aussi déclaré Macky Sall.
Selon lui, ce projet ambitieux d’un montant de plus de 200 milliards de F Cfa permettra à un million de sénégalais de disposer d’un réseau d’assainissement adéquat. J’accorde une importance particulière  à l’assainissement. Pour l’épanouissement de chaque être humain,  j’engage
le gouvernement à prendre toutes les dispositions adéquates», conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *