Faible commerce entre les pays de l’UEMOA selon le Directeur National de la BCEAO

Le commerce intra-UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), de l’ordre de 17%, reste encore faible au regard du total des exportations des huit pays membres et des flux commerciaux internes à cette zone. Cette observation a été mardi, à Dakar, par le directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Sénégal, Ahmadou Al Aminou Lô à l’occasion de la « Journée de diffusion de la balance de paiements et de la position extérieure globale’’ du Sénégal..

Le Patron de la BCEAO pour le Sénégal regrette que : « Après une vingtaine d’années, l’intégration commerciale au sein de la zone s’avère toujours faible comparativement au potentiel d’échanges commerciaux entre pays partageant une monnaie unique et des politiques communes »

Pour mieux renforcer cette zone monétaire, sa conviction est que, « il faut augmenter le commerce entre pays au sein de l’Union parce que ce qui caractérise une zone monétaire, c’est le commerce intra-zone ».

Pour lui, la messe est dite « Le Sénégal a l’obligation de tout faire pour relancer son commerce avec l’international, mais les pays de l’Union, dans l’ensemble, ont également l’obligation d’augmenter les échanges intra-communautaires ».

Cependant, pour ce qui est du Sééngal et de la Cote d’ivoire, il a tout de même tenu à préciser que  » le Sénégal est la deuxième économie » de l’UEMOA après la Côte d’Ivoire, les deux pays représentant « 54% des flux d’exportations au sein de l’espace communautaire ».

Les principales destinations des produits Sénégalais sont le Mali et la Guinée Bissau et « constitue l’un des pays les plus actifs en matière de commerce au sein de la zone » selon Al Aminou Lô.

Au regard de toutes ces données, il estime que c’est l’heure « d’analyser le profil des échanges, d’évaluer les progrès accomplis et d’identifier les contraintes au développement du marché régional ».

Pour rappel, le thème de la « Journée de diffusion de la balance de paiements et de la position extérieure globale’’ du Sénégal porte sur le thème « Le commerce extérieur au sein de l’Union : Evolutions récentes et perspectives ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *