Les statistiques sur l’emploi au Senegal (ANSD)

Plus du tiers (35,6%) de la population âgée de 15 ans au moins détenait un emploi au premier trimestre 2017, le taux d’emploi variant entre les villes et les zones rurales, a-t-on appris vendredi de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Le taux d’emploi « est plus élevé en milieu urbain où 39,6% de la population en âge de travailler avaient un emploi, contre 30,8% en milieu rural », écrit l’ANSD dans l’édition 2017 de l’Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal (ENES).

« Des variations plus importantes encore sont observées entre les hommes et les femmes. Pour les premiers, le taux d’emploi était de 48,3% pendant le premier trimestre de 2017 contre 5,3% seulement pour les autres », ajoute l’ANSD.

« Le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus est évalué à 22,7% au premier trimestre 2017 », ce qui fait que le chômage « est plus accentué en milieu rural où 27,7% de la population active sont » touchés par ce phénomène, « contre 18,5% en zone urbaine », écrivent les statisticiens.

Ils notent que « le chômage affecte davantage les femmes (32,9%) que les hommes (13,2%) ».

L’ANSD affirme que durant le premier trimestre 2017, « plus de la moitié (56,3%) de la population en âge de travailler (15 ans ou plus) a participé au marché du travail ».

« En milieu urbain, poursuivent ses statisticiens, ce taux d’activité des 15 ans ou plus a été de 55,4%, contre 57,4% en milieu rural. En revanche, il a varié sensiblement selon le sexe : alors que 64,4% des hommes âgés de 15 ans ou plus ont été sur le marché du travail, le taux n’a été que de 49,6% pour les femmes en âge de travailler ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *