Les échos du démarrage de la campagne agricole 2017

L’hyvernage s’est installé de différentes manières dans les localités du pays. Dans la zone de Thiès, l’hivernage s’est installé le 27 juin. Pour le niveau de pluviométrie, ils ont déclaré à la date du 14 juillet quatre pluies qui ont été enregistrées pour un cumul de 102 millimètres dans une période de 18 jours. Pour ce qui est du niveau d’accessibilité (disponibilité et prix) et qualité des semences, il nous a été notifié que la commune de Koul a reçu des semences en coques de mauvaise qualité. En ce qui concerne, le niveau d’accessibilité et qualité des intrants, on nous a informé qu’ils n’étaient pas encore disponibles à la date du 14 juillet dans les communes de la zone (Koul, Meckhé, Merina Dakhar, Meouane, Pekesse et Thilmakha). De même, le matériel agricole n’était pas encore disponible dans la localité. Les agriculteurs se réjouissent du fait que des invasions ne soient pas encore signalées dans la zone.
De manière générale, dans les autres localités (Zone Casamance, Zone Centre-Est, Zone Vallée du Fleuve/zone sylvo-pastorale, Zone Niayes), les informations qui nous sont parvenues montrent que le niveau de pluviométrie est acceptable avec l’espoir d’en recevoir plus dans les jours qui vont suivre. Les semences sont disponibles avec des prix subventionnés même si leur qualité est moyenne selon les producteurs. L’accessibilité des intrants et la qualité du matériel agricole sont jugés acceptables. Toutefois, le prix de cession de ce matériel est toujours jugé élevé pour les paysans qui doivent l’acheter en argent comptant. Pour cette raison, ils ont proposé un système de crédit adapté qui serait plus approprié. Il est également à signaler le déficit de motopompes dans la zone des Niayes. La situation phytosanitaire quant à elle est jugée acceptable, rien à signaler pour le moment.
Une pause de pluies dans certaines localités de la zone Sylvopastorale a semé l’inquiétude des transhumants qui commençaient à rentrer
Elevage, pêche et aviculture
Durant ce début d’hivernage, les éleveurs ont déploré l’absence de couloir de passage du cheptel, ce qui a pour effet d’occasionner des conflits entre agriculteurs et éleveurs.
Pour ce qui est de la pêche, les acteurs ont relevé une possibilité de rareté de poissons et ont également alerté les pêcheurs sur la nécessité de porter leurs gilets de sauvetage avant d’aller en mer.
Pour ce qui est de l’aviculture, les acteurs de la région de Dakar nous ont signalé à la période du 15 juillet que l’hivernage a démarré et qu’il y a eu la présence d’une forte chaleur accompagnée d’humidité. Malgré la sensibilité de l’activité pendant cette période, la filière avicole se porte bien, les marchés sont bien approvisionnés en poulets et les prix sont stables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *