Eau-Assainissement en Milieu rural : la Banque mondiale et le Sénégal paraphent un accord d’un montant de 70 515 000 000 de F cfa

Le Projet Eau-Assainissement en Milieu rural (Peamir) fait partie aussi des accords signés ce jeudi entre la Banque mondiale et l’Etat du Sénégal avec un montant de soixante-dix milliards cinq cent quinze millions (70 515 000 000) de F cfa.

Un accord, qui selon le ministre de l’Economie et des Finances, «vise à améliorer sensiblement l’accès à l’eau potable et au service de l’assainissement notamment par le renforcement de la production et de la qualité de l’eau ainsi que de son accessibilité par la modernisation des systèmes de distribution en conformité avec les objectifs du Pse et les Objectifs de Développement Durable (Odd)».

Il permettra également, à en croire Amadou Ba, «d’accroître l’accès des populations à l’assainissement par la réalisation de latrines familiales et l’installation de toilettes publiques d’une part et, d’autre part, la construction de réseaux d’assainissement semi-collectif d’évacuation des eaux usées et de gestion des boues de vidange».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *