Les trois départements où 385 000 personnes risquent de mourir de faim

Jean-Pierre Senghor, secrétaire exécutif à la Sécurité alimentaire, tire sur la sonnette d’alarme. Au Sénégal, 385 000 personnes risquent de mourir de faim d’ici au mois de juin prochain. Elles sont prioritairement répertoriées à Matam, Kanel et Ranérou.

«A la date d’aujourd’hui, il n’y a aucun département qui se trouve en situation de crise alimentaire, a-t-il déclaré, mais on a constaté que dans ces trois départements cités , si on ne fait rien, on va déboucher sur cette phase de crise.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *