Pétrole et gaz : Les milliards en jeu aiguisent l’appétit des compagnies d’assurance

Macky Sall avait demandé aux compagnies d’assurance de s’organiser en Pool des risques pétroliers et gaziers du Sénégal. C’était le 21 décembre 2018 à l’Hôtel Salomon de Rothschild de Paris. Aussi, des compagnies ayant pignon sur rue à Dakar, regroupées autour d’un Pool d’Assurances des risques pétroliers et gaziers, obtiennent un Agrément auprès de l’État du Sénégal.

Mais, rapporte le quotidien Source A dans sa livraison de ce mardi, un grain de sable est venu gripper la machine. En effet, l’homme d’affaires ivoirien François Bakou, par ailleurs tout puissant patron de Amsa Assurances, qui a décidé de faire cavalier seul, refuse purement et simplement de s’aligner sur le Pool d’Assurances des risques pétroliers et gaziers du Sénégal.

Mieux, Bakou réussit à mettre sous tension le microcosme de l’Assurance. Le très sérieux Tabloïd anglais, The Guardian, révèle même que Amsa Assurances a reçu en 2017 un marché de plus de 10 milliards de Fcfa de la Senelec. Sans compter le pactole amassé à l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (Artp) et à la Société africaine de raffinage (Sar).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *