SÉNÉGAL : la masse salariale a augmenté de 175% entre 2000 et 2014

Au Sénégal, la masse salariale a connu une hausse de 175% entre 2000 et 2014. Dans la même période, les effectifs de la Fonction publique n’ont augmenté que de 57%. La révélation a été faite ce mardi au siège de la Cosydep, lors d’une journée de partage sur l’étude portant sur le système de rémunération des agents de la Fonction publique.

D’ailleurs, ce chiffre est sorti du rapport en question, commandité par l’Etat. Ce chiffre indique le niveau important de la masse salariale. « C’est parce qu’il y a de la tricherie derrière. Une augmentation de 175%, c’est trop », conclut Mounirou Ndiaye. Si l’on en croit l’économiste Souleymane Astou Diagne, l’Etat met actuellement 80 milliards par mois pour payer les salaires.

Ce qui fait dire à son collègue Mounirou Ndiaye que l’Etat ne dispose presque d’aucune marge pour augmenter les salaires. Il n’empêche, précise-t-il, la correction des disparités est toujours possible. « Le ministre de l’Economie avait dit qu’il y a 400 milliards d’indemnités. Il faut faire des ajustements sur les indemnités », propose Mounirou Ndiaye.

A titre d’exemple, Souleymane Astou Diagne souligne l’existence d’un directeur d’agence qui gagne 5 millions par mois et à qui on verse 30 millions de prime annuelle. A noter d’ailleurs que le rapport, conformément aux termes de référence du gouvernement, a exclu de son champ d’étude les forces de l’ordre, les agences d’exécution, les sociétés nationales et le personnel politique (Assemblée nationale, Conseil économique, Hcct…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *