Lancement des travaux de désenclavement de l’île à Morphil et de la Réhabilitation de la Route Nationale 2 (Ndioum – Ourossogui – Bakel) les 07 et 09 Mars 2017

Lancement des travaux de désenclavement de l’île à Morphil et de la Réhabilitation de la Route Nationale 2 (Ndioum – Ourossogui – Bakel) les 07 et 09 Mars 2017

10 mars 2017 420 Par Ibrahima SENE

Le projet de réhabilitation de la Route Nationale 2 (Ndioum – Ourossogui – Bakel) et de désenclavement de l’île à Morphil qui entre dans le cadre du Plan Sénégal Emergent, contribuera au renforcement de la compétitivité du Sénégal avec la Mauritanie et le Mali. Au-delà, les performances du sous-secteur routier seront améliorées à travers une réduction des coûts, de la durée des transports des personnes et des produits.

Désenclavement de l’île à Morphil

  • Construction d’infrastructures routières sur 312 Kmy compris la réalisation des ponts de Nianga Edy et de Guédé village pour un financement de l’ordre de 105 milliards FCFA.
  • La route qui va être réalisée permettra de relier les grandes villes que sontPodoret Ndioum au reste du department dont Démeth, CasCas, Médina Ndiathbé, Pété, Walaldé, Saldé, Paté Galo etc. par une dorsale le long du fleuve.
  • Aménagement de plus de 30 kilomètres de routes en terrepour faciliter l’accès des populations aux services sociaux de base dont les pistes Ndioum-Thiélaw, Podor-Fondé Ass, Donaye Walo-Piste Halwar Diatar, RN2-Mbantou-RN40, Podor – Ngawlé.

Réhabilitation de la route nationale 2 sur sa section «Ndioum-Ourossogui-bakel»

Le projet de réhabilitation de la route nationale 2 sur sa section « Ndioum-Ourossogui-Bakel » sur un linéaire de 336 Km, est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Islamique de Développement (BID), le Fonds de l’OPEP et le Fonds d’Abu Dhabi avec une participation de l’Etat du Sénégal.

Le projet intégre :

  • La construction de plus de 60 km de routes en terredont : RN2-Goudoudé, Wendou Bosséabé-Wali Diala-Polel Awloubé, Bondji-Diawara, Bondji-Moudéry pour ne citer que ceux-là. Ces pistes permettront aux populations d’être reliées à la route nationale n° 2;
  • Dix (10) plateformes multifonctionnelles de 3ème générationdestinées aux femmes et la réalisation d’infrastructures socio-économiques de base (écoles, marchés, postes de santé, etc).